Curiosités célestes, ou comment le mouvement des astres est plus compliqué qu’il ne paraît

Curiosités célestes, ou comment le mouvement des astres est plus compliqué qu’il ne paraît

Dans le ciel, il y a plein de choses intéressantes. La Lune qui change de forme de nuit en nuit, les planètes qui se promènent dans le Zodiaque en faisant des loopings, et le Soleil, grâce auquel on définit le jour, l’année, l’heure, bref, le temps !

Le Soleil qui fait quand même quelques blagues ? En atelier, on tentera de comprendre ces curiosités célestes, et on en profitera sûrement pour ébaucher quelques excursions dans l’histoire de l’astronomie, qui est intimement liée à l’histoires des sciences, et plus particulièrement des mathématiques.

Marie Lhuissier est doctorante en mathématiques à l’ENS de Lyon. Elle étudie les systèmes dynamiques, et plus particulièrement le problème à trois corps, un problème mathématique qui vient de l’astronomie. Dans le cadre de sa thèse elle s’intéresse également à la diffusion des mathématiques : comment peut-on transmettre des mathématiques à différents publics ? Sous quelles formes peut-on présenter des mathématiques ? Elle participe actuellement à la conception d’une exposition virtuelle sur la mécanique céleste, et travaille sur un conte astronomique pour les enfants.

Suivez-nous :

Les commentaires sont clos.
Facebook
Facebook
RSS